Pour la science

Combien de doigts a un extraterrestre ? Le bestiaire de la SF à l'épreuve des sciences

nov
03

Quelle bonne idée que trois auteurs complémentaires se soient associés pour réaliser cet ouvrage : un astrophysicien passionné de SF, Roland Lehoucq, un paléontologue, Stebastien Steyer et un paléoartiste sculpteur numérique, Marc Boulay ! Les 38 textes, initialement parus dans le magazine « Pour la Science », se présentent sous formes d'articles sur une question précise.

Posté par Marie Girod lire la suite

A la rencontre des comètes : de Halley à Rosetta

mar
18

Le grand public suit avec intérêt la mission Rosetta et a assisté à l’atterrissage mouvementé de Philae sur la comète « Chury ». Thérèse Encrenaz, directeur de recherche au CNRS et James Lequeux, astronome et historien des sciences ont déjà écrit ensemble des ouvrages comme « l'exploration des planètes ». Ils font dans cet ouvrage le point sur ces objets mythiques que sont les comètes. L'étude des comètes est primordiale pour avancer dans la connaissance des premiers âges du système solaire.

Posté par Anonyme (non vérifié) lire la suite

La physique buissonnière

aoû
29

 

Il s'agit d'un recueil des rubriques « Idées de physique » de la revue Pour la science. Les auteurs, chercheurs et professeurs, nous entraînent, à l'aide de schémas et croquis très explicites, sur des chemins buissonniers pour découvrir l'extraordinaire variété des phénomènes physiques qui nous entourent. Le pop-corn ressemble-t-il au polystyrène expansé ? Quel est le comportement en vol du ballon ovale ? Premier prix ex-æquo avec « Le secret des algues », éditions Quae, du salon du livre « A plein volume ».

Posté par Anonyme (non vérifié) lire la suite
Posté par Anonyme (non vérifié) lire la suite

Panorama de la physique

fév
14

Cette nouvelle édition complétée par une dizaine de thèmes liés à l'actualité, comme les grands séismes, comporte une partie de « géophysique ». Etant donné la complexité du système Terre, « la compréhension de son évolution et la quantification de son état actuel nécessite une double approche faite d'une part sur la collecte des données et d'autre part sur la modélisation ». Les mathématiques y ont toute leur part : magnitude et taille d'un séisme, absorption et diffusion du rayonnement solaire, modèles théoriques de la météorologie dynamique...

Posté par Anonyme (non vérifié) lire la suite
Souscrire à RSS - Pour la science